La PIF féline

MISE A JOUR DU 3 MAI 2018

Il y aurait du nouveau … affaire à suivre …

PIF : des avancées dans le traitement de la péritonite infectieuse féline

 

 

MISE A JOUR DU 17 SEPTEMBRE 2017

Un de nos lecteurs a fait des recherches et m’a communiqué

Il existe également un autre produit pour traiter la PIF, mais nous n’avons pas de recul dessus : https://www.medchemexpress.com/GC376.html

un article à ce sujet : http://www.2ndchance.info/fip2016RxUpdate-Scherk2016.pdf

 

****

 

Cette maladie est dramatique et il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement.

Cependant il arrive parfois que le chat s’en sorte. Je vais donc ici citer quelques cas qui m’ont été rapportés… quand le chat est foutu, ma foi, foutu pour foutu, on peut toujours tenter …

Une protectrice indépendante m’a raconté avoir sauvé un chaton de 600 grammes atteint de la PIF humide, avec du Légaphyton à forte dose, dans son cas, 6 cachets par jour. Grâce à ce produit, le chaton a éliminé l’eau qui s’accumulait. Elle le nourrissait à la seringue avec de l’ A/D.

Son traitement aussi bien pour les pif sèches qu’humides est :

megasolone
septotryl
vitamine k1

le souci de ce traitement est la cortisone, reconnue comme tueuse dans le cas de la PIF …

Une autre a utilisé sur des chats et des chatons des huiles essentielles : l’origano de vitaminor : http://www.vitaminorfrance.fr/complements-alimentaires-vitaminor/origano-complex.html

Récemment encore, une correspondante a tenté l’origano sur son chaton et l’a sauvé. Le souci de ce traitement est de pouvoir arriver à le faire avaler au chat. Tout va dépendre s’il se laisse soigner ou pas et accepte d’avaler les gélules. Elle lui en a donné 1 par jour. Et a ajouté Thymuline et Pyrogénium en 5 CH et légaphyton, car le chaton commençait à avoir de l’ascite.

Notre ami Serge Arnaud, cite sur son excellent blog : http://arnaudveto.blogspot.fr/ des cas de guérison à l’aide de l’argent colloïdal.

J’ignore si ce sont des miracles ou si les traitements ont eu une réelle efficacité, ou si il n’y avait pas des erreurs de diagnostic … car la pif est un des diagnostics les plus difficile à établir. A titre personnel j’ai eu 3 cas : Flora, Fantasio et Emilio, et je n’ai même pas eu le temps de tenter quoi que ce soit.

info complémentaire du 28/11/15 : il semblerait qu’il y ait des pistes du côté homéopathie/phytothérapie, 1 cas sur 2 survivrait à la PIF même humide, le lien pour contacter la personne est : https://www.facebook.com/search/top/?q=PAIF%20%3A%20P%C3%A9ritonite%20Auto%20Immune%20F%C3%A9line%20dite%20%22pif%22&init=mag_glass&tas=0.3144404972488768&search_first_focus=1448694577082

Ce lien renvoie vers le Dr Bernadette Bresard, md, dmv, sc d, biothérapies, qui confirme que le diagnostic est souvent trop tardif, et qu’il vaut mieux traiter le chat en préventif. Elle dispose de protocoles de médecine naturelle tant en préventif qu’en curatif : vous pouvez la joindre : vetholistic@orange.fr https://bioveto.wordpress.com/

Bien entendu cet article sera complété au fur et à mesure des nouveaux cas rapportés. Flora 5 mois 2Puceron

 

DSC_0044

36 comments

  • Bonjour
    Il y a un peu plus de 2 mois que j’ai adopté mon p’tit chaton Bouboule de 6 mois, mais ces derniers jours, je le voyais très affaibli; diagnostic du véto: La Pif.
    J’ai vu bcp de commentaires qui laissent entendre qu’il n’y a rien à faire face à cette crasse.
    Je reste néanmoins confiante, je ne veux pas être fataliste!
    J’ai aussi vu qu’il existait des traitements homéopathiques et d’autres sortes comme l’a fait paratgé “mehdi”
    Tous vos avis, conseils sont les bienvenus pour que mon p”tit amour puisse profiter de cette belle vie!
    D’avance je vous remercie.
    Cordialement
    Nassira

    • très dur cette maladie mais tenez bon, jouez la montre si c’est possible, des progrès sont en cours dans ce domaine. En attendant je ne peux que vous indiquer les soins du Dr Bresard ou les conseils de Serge Arnaud ( blog arnaud véto) courage !

  • Bonjour Tiphaine,
    Socquette, ma petite chatte de 7 mois, a été emportée par la PIF (sèche) il y a 3 jours. Merci à vous quand même car c’est grâce à votre blog que le dernier jour avant l’euthanasie, j’ai contacté le Dr. Bernadette Brésard qui m’a répondu rapidement, le jour même, et était prête à ouvrir un dossier pour Socquette (tarif : 70 euros), tout en me prévenant que Socquette partait déjà très pénalisée au vue de la biochimie du sang.
    J’ai compris que le temps de mettre en place le protocole et de commander les traitements, il était trop tard pour Socquette. Sous perfusion à la clinique vétérinaire, son état était plus que critique. J’ai lâché prise et ma petite sauvage s’en est allée…
    Entre rage et chagrin, maintenant je veux comprendre… avec naïveté sans doute, car aucun des 3 vétérinaires que j’ai consulté n’a pris au sérieux un éventuel traitement alternatif. Bernadette Brésard? On ne connait pas. Charlatanisme… La PIF est une maladie mondialement connue… Aucun traitement… C’est la mort assurée… Si chats guéris, c’est que ce n’était pas la PIF…
    Donc je souhaite collecter un maximum d’informations sur internet et essayer de dialoguer avec mes vétérinaires (est-ce peine perdue?) afin de comprendre pourquoi un tel rejet si des solutions existent. Traitement trop compliqué à mettre en place? Trop onéreux? Ignorance (oups!)? Et si j’ai bien saisi, les causes de la PIF risquent de les fâcher encore plus (survaccination, “survétérinarisation”)
    Socquette est partie en 10 jours.
    Lundi et mardi 26 / 27 février > apathie, manque d’appétit, diarrhées ponctuelles.
    Mercredi 28 février > Visite vétérinaire. Fièvre (41°C), apathie, manque d’appétit. Traitements : 1 injection anti inflammatoire et 1 injection antibiotique durée 48h. Prescription d’1 antibiotique sur 5 jours (Kesium).
    Jeudi et vendredi 1 /2 mars >Vomissements de sucs gastriques, aucune amélioration, ne mange quasiment plus.
    Samedi 3 mars > Visite vétérinaire. Fièvre (40,5°C). Jaunisse. Suspicion de la PIF. Traitement : 1 injection d’anti inflammatoire.
    Chez un autre vétérinaire dans la journée. Test positif au coronavirus. Traitement : 1 injection d’antibiotique durée 48 h. Prescription : Antibiotiques Kesium. Gavage à l’A/D.
    Mardi 6 mars > Clinique vétérinaire. Mise sous perfusion. Biochimie du sang. Résultats catastrophiques. Euthanasie évoquée par la vétérinaire.
    Mercredi 7 mars > Contacts avec Bernadette Brésard. Euthanasie de Socquette, le soir car trop de souffrance.
    Ne connaissant quasiment rien de cette maladie, j’ai mis du temps trop de temps à réagir hélas…
    J’ai beaucoup apprécié les informations diffusées sur votre blog.
    Merci encore,
    Julie.

    • vos vétos ont tué votre chat en lui donnant de la cortisone. On ne donne pas de cortisone sur la PIF. Avant de traiter de charlatan leur consoeur, ils feraient mieux de remettre en question leurs pratiques désastreuses.

  • Bonjour ,
    Je voudrais mettre en place le traitement préventif pour les deux chats jeunes ( 6 et 3 mois ) qui viennent d’élevages . Le plus âgé a une diarrhée depuis plusieurs semaines que nous arrivons pas traiter et je suis plus en plus inquiète .
    J’ai essayé d’envoyer un message à l’adresse vetholistic@orange.fr mais le mail est revenu pour adresse non existant .
    Pourriez-vous me dire comment je peux faire ?
    Parallèlement je commande également t sur le site de Ainsworths.
    Merci d’avance

    • essayez de l’appeler… mais avant de penser pif, avez vous fait des analyses, une coprologie ? il y a beaucoup de parasites dont on ne parvient pas à se débarrasser même avec nos vermifuges habituels … et avez vous pensé à leur en donner régulièrement? les chatons doivent être vermifugés plusieurs fois au milbemax et déparasités des puces également

      • Bonjour Tiphaine,
        mon chat est diagnostiqué PIF sèche depuis Juillet 2017. Il se bat ardemment depuis tous ces mois avec différents traitements mais j’aurai besoin de conseils de vétos spécialisés.
        J’ai essayé depuis Novembre de joindre à de très nombreuses reprises le Dr BRESARD par tel (numéro injoignable ou non attribué), par mail sur sa page internet et sur son adresse mail. AUCUNE REPONSE.
        On m’a donc dirigé vers le dr ARNAUD qui lui-même ne se donne pas la peine de répondre à mes nombreux messages via messenger, mes mails via son blog ou son adresse mail.
        Je suis dépourvue. Et pendant ce temps mon loulou continue de se battre comme il peut contre ce virus.
        Pourriez-vous m’aider à les joindre svp ?*
        Je vous souhaite une bonne journée et vous remercie par avance.

        • le dr Arnaud vous avait répondu, mais je crois que vous n’avez pas suivi ses conseils. Le Dr Bresard est injoignable en ce moment, pb de tél… dans le cas d’une pif sèche, surtout pas de cortisone, mise du loulou sous lampe bleue pour éviter l’ictère, thymusinum 4 ch, lac félinum 4 ch, ferrum métallicum 4ch, plumbum 4 ch, rate 4 ch, argent colloidal 20pp, ceci en attendant de pouvoir la joindre.

        • j’oubliais : huile de krill et huile de poissons sauvages, de qualité à donner dans les aliments ( viandes fraîches ou a/d) des protéines de qualité, et également mettre sur le sternum du chat en alternance 1 gélule puis l’autre puis gel de silice sur 3jours, 1 fois par semaine

  • Mon chat Othello vient d’être diagnostiquer PAIF il a 4ans, on l’a receuilli auprès d’une association féline d’IDF, il a un frère du même age donc je suis doublement inquiète, désireuse de l’accompagner au mieux et d’agir au plus vite, je vois et lis beaucoup d’information mais je ne suis pas sur de savoir comment ni pas où commencer. Merci pour votre retour.
    Anne-Sophie

  • Bonsoir,
    Mon dernier chaton de 7 mois (Lucky, petit nom bien mal choisi…) est suspecté PIF humide (épanchement abdominal comme seul symptome) et la perte d’un autre de mes chats à l’age de 3 ans il y a 15 jours de la PIF sèche. Je lis tous les forums depuis des jours afin de le sauver. Je viens de commencer le Legaphyton 50 et l’homéopathie (Thymiline et Pyrogénium). Je recois demain l’argent colloidal . Puis je tout faire en même temps sans contre indication? J’ai envoyé un mail au Dr Bresard via Facebook et j’ai besoin de vos conseils car je ne suis pas prête à le laisser partir après toutes ses galères . Je l’ai adopté en association où je suis bénévole et il a déjà beaucoup souffert. Dans l’attente de vous lire. Cordialement. Lucile

  • Bonjour Tiphaine,

    Je découvre en ce moment même votre blog pour trouver une solution contre le calicivirus de mon chat. Félicitations pour votre travail et la source d’informations précieuses que vous mettez à disposition des gens pour le bien être de nos chats. J’apporte ma modeste pierre à l’édifice concernant deux maladies de m**** :

    – la PIF : celle-ci est guérissable en moins de 20 jours via l’utilisation du peptide GC376 annulant progression du virus .Le lien ci-contre vers un fabricant de molécules https://www.medchemexpress.com/GC376.html avec surtout en bas de page les articles de recherche publiés à l’appui. Un labo californien a réitéré l’étude en Août 2016 ce qui a révélé également de bons résultats le lien vers l’article: http://www.2ndchance.info/fip2016RxUpdate-Scherk2016.pdfchat

    – la leucose : celle-ci est maîtrisable suivant deux protocoles (dont il faut également demander l’avis d’un professionnel de santé puisque ceux-ci ne sont pas encore répandus) :

    – LTCI de T-Cyte par injection (immunorégulant boostant le système immunitaire pour détruire le virus , mode d’action indirecte) + RetroMAD1 par voie orale (antivirale à large spectre d’action , empêchant la réplication des virus tel que le fiv,felv, mode d’action direct). Leur mode d’actions étant différents (direct et indirect) je soupçonne une synergie dans leur efficacité en combinant les 2 médicament. J’utilise actuellement ce traitement mon 2ième chat.

    – La trithérapie associant Raltégravir (Isentress) avec le Truvada. Le lien vers l’article de recherche démontrant l’efficacité du Raltégravir : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25500005 . Je pense qu’il est nécessaire d’associer le Truvada à l’Isentress afin d’éviter les phénomènes de mutations et donc de résistance du virus face aux médicaments.

    Mehdi

  • Bonjour ce veterinaire est il renomme? Son traitement reussi t il contre la PIF?

    Mon chat en est atteint….le veto m a prescrit des medicaments est je veux la sauver….

    • Elle est connue dans le milieu, oui, apparemment elle aurait 50% de réussites, mais je vous préviens elle n’est pas facile, elle est bordélique au possible et au bout d’un moment ne répond plus aux questions … si vous n’êtes pas trop loin, le mieux est d’y aller, parce que sur internet au bout d’un moment il faut se débrouiller seul avec des indications imprécises ou repayer une consultation… lol ! donc posez bien le problème dès le départ en amont, je lui ai déjà dit que c’était pas possible, mais je crois que chez elle c’est systématique. grrrr …. attention, si votre véto a prescrit de la cortisone, surtout ne lui en donnez pas. revenez vers moi si vous avez un problème avec elle. courage ! chamitiés

        • dans ce cas, prenez une rame d’avance en commandant sans attendre les produits nécessaires

          prendre FIP 30 C (seule dilution disponible) chez ainsworths : http://www.ainsworths.com/index.php?node=_RemedyStore2
          et les nosodes combinés feline nosod combs chez helios pharmacy uk : vous prenez toutes les dilutions https://www.helios.co.uk/shop/feline-nosode-comb
          thymus 5CH (lui le commander en petit flacon gouttes buvables boiron 30 ml en pharma en France; formulation normale avec alcool)
          huile de krill (royale 0800 90 93 23)
          goutte de EMA (efficace microorganisms)
          argent colloidal 20 ppm (déferlante 06 33 44 23 65)
          vitamine K1 en pharmacie + tonivit

          boîtes d’ a/d, petits pots bébé “tout viandes” , viandes crues d’animaux de petite taille..
          (avoir du fortol sous le coude mais ne pas le donner d’emblée)
          avoir un potiron, du son de riz bio (pour un effet prébiotique sans aucun additif xenobiote, la maladie étant aggravée par le moindre xenobiote
          surnourrir le chat avec des top protéines

          bon courage et bonne chance et tenez moi au courant !
          chamitiés

          avoir une lampe bleue à mettre à disposition en cas d’ictère (comme les lampes que l’on met aux prématurés humains)

      • Ben voila après 10 jours de lutte la maladie a gagné, j’ai fait tout mon possible pour sauver mon petit coeur, mais la elle veut plus lutter.

        Elle n’a plus envie. Après avoir fait mon maximum la fin est inéluctable….

        Sal……. de maladie….

          • Non malheureusement, mais je pense que lorsque je l’ai comnencé la maladie l’avait déjà bien atteinte. Je me suis battu pour elle tant que j’ai pu…. mais ça n’a pas suffit…..elle repose au Paradis des chats. Elle est partie beaucoup trop tôt, mais elle a été courageuse jusqu’au bout….

            • mince ! c’est hélas souvent le problème car le diagnostic de la pif est très difficile à faire, et lorsqu’on s’en rend compte c’est souvent trop tard … je suis vraiment désolée pour vous et votre loulou … courage… de tout coeur avec vous.

  • Bonjour
    Milka est parti il y a plus d’un mois, malheureusement aucun traitement n’a pu être mis en place car cette cochonnerie de virus cela a été très rapide……
    J’ai encore deux autres chats que je surveille avec attention, je n’ai pas voulu faire le teste pour savoir si il était porteur du virus…….
    Cathe

    • Je suis sincèrement désolée, c’est souvent le problème avec cette maladie, on n’a pas le temps car le diagnostic est difficile et arrive souvent trop tard. Gardez bien les produits par devers vous au cas où vous en auriez besoin pour un autre loulou. Ne vous inquiétez pas, ils sont souvent porteurs du coronavirus, mais ils ne le mutent que rarement. Courage ! c’est très dur. Chamitiés

  • Merci de votre reponse, j’ai contacter cette personne, mais me demande déjà un versement de 60 € sans me dire en quoi cela consiste, je lui ai demandé des explications, mais cela est resté sans réponse,
    Je ne lui demandais pas le traitement gratuitement.
    Cathe

  • Bonjour,
    Milka mon chat age de 9 ans vient d’être déclaré PIF humide, il est resté deux jours au veto, pour realimentation
    Et rheydratation, sorti depuis vendredi dernier je suis obligé de le nourrir (gavage) il est sous traitement car il a aussi une pancréatique, je voudrais en complément un traitement à base d’homéopathie ou naturellle’ je sais qu’il n’y a pas beaucoup d’espoir, mais ayant lu qu’il y a eu quelque rémissions.
    J’ai aussi deux autres autres chats à la maison et suis inquiet pour eux,
    Voila, j’attends vos conseils
    Merci d’avant
    Cathe

  • je posséde 3 chaton persan une a eu la maladie de pif est morte en 48 heure mon vetérinaire m’as dit qu’il avant aucun traitement les deux autre ont passées le test est sont positif au résultat du pif que faire j’ai téléphone dans les grandes clinques norvet et d’autre et me dise aucun traitement

  • Bonjour,

    Notre petite chatte âgée de 6 mois vient d’être diagnostiquée positive à la PIF. Elle a un épanchement dans l’abdomen+thorax. Je viens de lire votre article très intéressant. Cependant, lorsque je clique sur le lien suivant

    “info complémentaire du 28/11/15 : il semblerait qu’il y ait des pistes du côté homéopathie/phytothérapie, 1 cas sur 2 survivrait à la PIF même humide, le lien pour contacter la personne est : https://www.facebook.com/search/top/?q=PAIF%20%3A%20P%C3%A9ritonite%20Auto%20Immune%20F%C3%A9line%20dite%20%22pif%22&init=mag_g” je tombe sur une page Facebook. J’ai écris un message resté sans réponse. Pouvez-vous SVP me dire quel est le traitement homépathie/phytothérapie ?

    Merci beaucoup,
    mario6730@msn.com

  • Bonjour,

    J’aide un chaton de 3 mois atteint de la PIF humide. Lorsque vous dites que ces personnes ont sauvé le chat cela signifie-t’il qu’il s’est complètement remis de la maladie ?
    Auriez-vous le dosage pour le Septotryl et la vitamine K1 ?

    Merci pour votre aide.

    • oui sauvé signifie remis de la maladie
      non je n’ai pas les dosages, il faut voir sur les boites
      mais je vous conseille de vous mettre en rapport avec le Dr Bressard dont j’ai donné le lien
      bonne chance à votre loulou !

  • Bonjour, je suis tombé sur votre blog par le biais d’une recherche faite afin de soulager ma petite chatte de 8mois qui vient de contracter une PIF suspicion à 95%
    Dans ma région je ne trouve pas de vétérinaire Homéopathe , du coup j’ai pris l’initiative de lui en donner ( 1 granule 3 fois par jour d’ ARNICA MONTANA 5CH et BELLADONA 9CH mais aussi 2 granules 2 fois par jour d’ALLUM CEPA 9CH car à la base on a consulté le véto pour un “petit” Coriza.
    Je sais pas si vous avez déjà eu des cas de PIF, mais je me trouve vraiment désemparé face à la situation.
    Je sais pas si je dois la forcer à manger, je sais pas quoi faire en sachant que le véto attends les résultats du liquide prélevé dans son abdomen pour etre sur ou pas de la présence d’une PIF , si c’est positif il me parle de corticoïde jusqu’au moment ou elle n’en peut plus puis après j’imagine qui va me parler d’euthanasie.
    Avez -vous des infos sur l’homéopathie face à cette M… de maladie.
    En vous remerciant
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *