Muscade a testé le k-laser

Notre petite mascotte a testé pour vous ainsi que son amie Mab, le k-laser, protocole de laserthérapie pour soulager les douleurs des chats atteints de calicivirus (entre autres douleurs) syndrome éosinophile… Le k-laser ne le soigne pas, il calme … aussi, ce protocole peut se coupler, chez le vétérinaire, avec celui en injections intra-musculaire d’Ara 3000, puisque le chat est sous une légère anesthésie. L’intra-musculaire évite les problèmes de fibrosarcome provoqués par les injections sous-cutanées, très douloureuses. Il se couple . . .