Calicivirus … comment aider son chat

J’ai profité de cet été pour faire des rangements et notamment un tri dans les cartons de médicaments pour chats … il y en avait partout sur les étagères, et des trucs périmés en plus … bref …. lorsque je tombe sur une petite bouteille que j’avais conservé contenant du bleu de méthylène, qui m’avait été conseillé par un véto il y a fort longtemps, mais qui était insuffisant pour traiter le calicivirus ….   oui mais avec le traitement . . .

Le calicivirus n’est pas une fatalité

Muscade à la mi août,  nette amélioration, il est encore un peu sale mais il se renettoie, ses lèvres sont nettes, il ne bave plus, s’alimente sans problème, il reprend du poids… et ci-dessous, il a mis le nez dans une boîte de pâté et en a gardé sur lui ! Ces photos ont été prises il y a quelques jours, il est maintenant tout propre (ici il pleut et je n’ai pas pu refaire de photos …)   Après . . .

Le calicivirus, le FIV et la FELV sont-elles des maladies vraiment contagieuses ?

Suite à de nombreux mails et aux questions posées qui peuvent intéresser les lecteurs de ce blog, je vais reprendre les questions de François et tâcher d’y répondre au mieux, sachant que je ne suis pas vétérinaire, qu’il ne s’agit que de mon expérience face à la cinquantaine de chats de mon association, et aux multiples constatations qui amènent questions et peut être certaines conclusions. 1 – La contagion au calicivirus : le calicivirus est réputé pour être très contagieux, . . .