Priyanka, guérie d’une cardiomyopathie restrictive

Le soir de la Toussaint 2012, Priyanka est sur la table de la cuisine, elle me regarde bizarre … je vois qu’elle palpite très vite … nous partons aux urgences… Hospitalisée, le lendemain le diagnostic tombe : elle était en train de se noyer, les poumons pleins d’eau fabriquée par son coeur défaillant …. elle souffre d’une cardiomyopathie restrictive, ce qui signifie que les fibres cardiaques de mauvaise qualité et très enflammées se resserrent … le pronostic vital est engagé, . . .