Oct 05 2017

Les chats positifs au FIV et/ou FELV atteints ou non de calicivirus

Ces loulous sont plus difficiles que tout à soigner, il faut augmenter considérablement les quantités d’homéo, c’est assez infernal.

Pourtant il existe un traitement malaisien, pas encore sur le marché mais dont les expérimentations sont autorisées. Ce traitement traite le fiv et le felv, et permet une nette amélioration des symptômes de coryza, calicivirus etc.

Ce sont des interférons, produits par un laboratoire qui fait de la recherche sur les virus pour humains et animaux.

Il s’agit du Rétromad1 du laboratoire Biovalence, indiqué par Mehdi, un de nos lecteurs qui lutte avec son chat et est satisfait des résultats.

Aussi, ai-je testé à mon tour sur Iris quand elle était encore avec nous, cela avait nettement amélioré la minette, atteinte de Felv et de coryza chronique.  Actuellement notre Vladimir, FELV également, avec calicivirus le teste, et l’efficacité s’est fait sentir dès les premiers jours.

L’associatiion du rétromad1 avec le traitement d’homéopathie, cette fois en quantité raisonnable, donne des résultats extrêmement prometteurs.

Si vous êtes intéressé par ce produit, contactez moi, afin de grouper les commandes, pour éviter des frais très lourds d’expédition.  lescompagnonsdefreya@yahoo.fr

nb : ce produit s’utilise également pour lutter contre le parvovirus canin.

Il existe également, pour les felv et fiv un traitement au Canada:  une série d’injections à faire en synergie avec ce produit ( mais le traitement est assez coûteux ) nous avions constaté une nette amélioration de l’état d’Iris avec ce produit, dont Vladimir va maintenant bénéficier. Contactez nous également si vous êtes intéressés.

 

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • MADELEINE OLIVIA on 19 octobre 2017 at 17 h 44 min
    • Répondre

    je suis novice( désolée) et suis inquiète pour mon chat.
    je lis vos articles du coup je me demande s’il faut continuer les injections de ARA et le DERMIPRED..je suis perdue.
    rétromad1 sera la solution + traitement homéopathique à associer L52+ECHINACEA ? en quantité raisonnable cela veut dire il faut diminuer la dose de 1 ml 3 fois par jour.

    merci par avance pour votre aide 🙂

    1. si le problème est le fiv, oui le rétromad peut l’aider. Si c’est l’asthme, dans ce cas il faut consulter un véto homéo ou naturo.

    • MADELEINE OLIVIA on 19 octobre 2017 at 17 h 07 min
    • Répondre

    Bonjour
    mon chat est FIV + l’année dernière une grosse crise de coryza (j’ai failli le perdre) 3 mois pour que mon chat récupère.ses bronches ne sont pas en bonne état il fait de l’asthme souvent la nuit.j’ai actuellement un pressentiment d’un début de coryza.je lui donne matin et soir du Respyl de chez Boiron. il a aussi une injection ARA tous les 2 mois et 1/2 comprimé de corticoide ( le nom m’échappe désolée je ne suis pas à mon domicile actuellement).
    je me trouve un peu dans l’urgence que me conseillez vous svp ? merci

    1. dans ce cas donnez sans attendre un petit antibio comme doxyval. il existe des traitements pour l’asthme avec les médecines naturelles, mais ils sont très personnalisés, et il vaut mieux consulter un véto homéo ou naturo.

    • Teyssandier on 18 octobre 2017 at 10 h 00 min
    • Répondre

    Bonjour,
    Je suis intéressée par ce nouveau traitement, mais avant tout je voudrai en connaître le prix.
    Pouvez vous SVP me répondre
    Ma petite minette MOUKETTE qui est atteinte du calicivirus depuis maintenant 2 ans, je la soigne toujours par homéopathie selon vos préconisations et en plus de temps en temps un peu d’antibiotique ainsi qu’un anti inflamatoire
    Je vpus remercie

    1. Bonjour,
      ce produit s’adresse surtout aux chats positifs au felv ou fiv. Vous ne devriez pas avoir besoin d’anti-inflammatoires supplémentaires avec le traitement d’homéopathie ou alors c’est que vous faites une erreur quelque part ou que vous ne donnez pas les bonnes quantités. J’espère que l’anti-inflammatoire en question n’est pas de la cortisone.

        • teyssandier on 18 octobre 2017 at 12 h 19 min
        • Répondre

        Bonjour Tiphaine,

        Non ce n’est pas de la cortisone, c’st du métacam, environ 1 semaine par mois

        1. le métacam n’est pas plus efficace que mon traitement, c’est donc un pb au niveau de ce que vous donnez, et en plus vous l’intoxiquez avec ça

    • mahieu on 8 octobre 2017 at 20 h 06 min
    • Répondre

    ça fait trois fois en un mois que nous amenons notre chat de 8 ans pour une amydalyte avec trois traitements différents : huit jours d’antibiotique en gélule, une piqure qui devait faire effet trois semaines mais qui n’a duré que 10 jours avec développement du cozyra et la semaine dernière à nouveau antibio et anti-inflammatoire qui n’ont fait effet que trois jours.
    Même quand il dort, il se réveille et crie tellement il a mal;
    il ne boit plus que du lait, il a peur de manger.

    Que faire ?

    1. il faut le traiter. Voyez le précédent article à la rubrique calicivirus et suivez scrupuleusement les indications

    • Catherine J. on 5 octobre 2017 at 13 h 44 min
    • Répondre

    Bonjour Tiphaine,

    Je viens de lire cet article.

    Avec les 2 Fiv+ que j’ai chez moi, ce traitement pourrait m’intéresser.

    J’ai néanmoins quelques questions :

    Ce traitement se fait il par injection ? Directement sur zone ? (dans les gencives ?)

    Si injections, est-ce à faire pratiquer par des vétos, et à quelle fréquence ?

    Est-ce douloureux pour le chat (avec nécessité d’anesthésie préalable ?)

    Quel est le coût (même approximatif) de ce traitement ? (besoin de savoir si ça peut être budgétisé ou pas… car déjà une grosse facture véto suite à l’hospitalisation de Scott-Grigri )

    Et quelles sont les modalités, le protocole ?

    Et les effets secondaires ?

    Où en est le labo côté résultats déjà obtenus ?

    et… est-ce que la mort d’Iris pourrait être liée (même de loin) à ce traitement ?

    Merci

    Catherine

    1. Bonjour,
      il s’agit d’un produit liquide, qui se donne à la seringue directement dans la bouche ou si le chat est récalcitrant dans les aliments, matin et soir. Si vous le mettez dans les aliments il faut juste en donner un peu plus.
      les coûts d’achat sont de 200USD + 100USD de frais d’expédition, chaque boîte contient 3 flacons, il s’agit de donner 0.05ml par kg de poids, donc très peu. On peut s’organiser pour commander et ne vous expédier qu’un seul flacon au départ, si cela peut vous arranger, il faudra que je calcule le prix ( et avec les variations des taux de change) mais cela donne une idée.
      je ne connais pas d’effet secondaire, la mort d’Iris est sans rapport avec ce produit, il s’avère qu’ Iris, après autopsie, est décédée d’un cancer du foie, comme malheureusement beaucoup de ses congénères issus du même sauvetage. Le labo met des liens depuis son site : http://biovalence.com.my/companion-animal-viruses/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.