B-A BA pour les chatons

14011782_1777131022510522_837951228_n.jpgUn chaton doit être pesé TOUS LES JOURS pour vérifier sa courbe de poids. Il doit prendre entre 7 à 20 gr TOUS LES JOURS !!!!! si il perd ou stagne 2 jours de suite, il faut le complémenter : NUTRIBOUND, éventuellement un peu de lait maternisé mais assez dilué sinon risque de diarrhée.

NE PAS HESITER A le mettre sous DOXYVAL !!!!! surtout les chatons qui viennent d’on ne sait où ou DES FOURRIERES ET REFUGES, ça ne les tuera pas et ça LES SAUVE parce que les coryzas sont fréquents et pas toujours visibles.

Bien entendu vous pouvez donner aussi immunyons de catalyons, et l’homéopathie … mais un chaton doit TOUJOURS être traité préventivement…. cela éviterait bien des décès !!!!!!!!!

SI vous avez la mère, traitez la également et faite lui manger les barquettes Nova félis de chez easy barf !!!!! et des pâtés chatons de qualité comme feringa par exp, que vous prendrez soin de bien écraser … parfois les petiots vers 3 semaines aiment y goûter … et vous pouvez l’aider à la lactation avec la préparation suivante :

(ancien PVB insuffisance laitière)

Calcarea Carbonica 7CH

Calcarea Phosphorica 7CH

Pulsatilla 3CH

Urtica Urens 5CH

Agnus castus 5CH

Ricinus communis 5CH

Avena Sativa 3DH

5 à 60 gouttes selon le poids matin midi et soir pendant 6 jours, puis chaque matin pendant 10 jours

 

Article publié en mémoire de Sucre d’Orge, chaton de 3 semaines arrivé à l’association en pesant 140 gr, et malgré nos soins, décédé le soir même…

 

DSC_0067

13 comments

  • Bonjour Tiphaine.

    C’est ma toute première visite sur votre blog/site, que je visite de fond en comble depuis toute à l’heure, puisque pour tout vous dire je le consulte par intermittence depuis 6hr30 ce matin . (Bourré de bons tuyaux et conseils avisés, dont je vous remercie vivement d’ailleurs, et d’autant plus lorsqu’on imagine toutes les connaissances, la patience, et la somme d’heures de travail que cela implique . Après avoir écumé je pense la quasi totalité des pages de la toile (françaises et internationales ) qui traitent du sujet du Coryza (+Herpès, Calcivirus, etc… bref, je suis depuis mercredi sur le dossier jours et nuits , et vous connaîtriez ma situation vous comprendriez pourquoi un tel acharnement ), j’ai fini par trouver le lien et la recommandation de votre site sur une page de forum (et même sur plusieurs en fait, puisque je l’avais déjà vu cité précédemment), et étant décris comme un site rempli d’excellents conseils. Et par conséquent, depuis ce matin je n’ai plus cherché plus loin, et j’alterne entre la lecture de vos pages et les soins prodigués à mes petits protégés malades et ceux “pour l’instant” épargnés .)

    J’ai souhaité poster ici pour signaler que, malheureusement, le style de “pratiques” (abjectes ) évoquées au travers des commentaires de Lise, semble apparemment ne pas être un cas exceptionnel.
    J’ai moi même dû malheureusement faire face à une portée non désirée en avril de l’année dernière (“malheureusement”, car surpopulation féline et tellement de petits malheureux à adopter que des portées accidentelles sont à mon sens un petit drame qui devrait idéalement pouvoir être éviter par des crétines comme moi , et non “malheureusement” parce que par exemple pas heureuse d’accueillir des petits chatons dans la maison bien sur ☺️). M’inquiétant à l’époque d’avoir à placer les 4 adorables petites bouts d’choux que ma minette avait mis au monde, et en discutant avec une connaissance, j’avais été fort étonnée (et révoltée ) de l’entendre me raconter qu’une de ses propres connaissances avait coutume de faire faire chaque année des portées à sa chatte, et que cette personne n’avait non seulement apparemment aucun mal à les “caser”, mais que de surcroît la fille en question demandait une (prétendue! ) participation de 50€ aux adoptants de chacun des chatons. Cette dernière justifiant apparemment cette bien curieuse demande en tant que “participation à l’entretien desdits chatons”, alors que les cédant (en plus! ) à l’âge de deux mois/deux mois et demi (âge auquel bien sûr ils tètent encore “normalement” leur maman, et ne coûtent donc fatalement le moindre centime en croquettes “sauf éventuel soucis d’allaitement”, ce qui n’était pas le cas en l’occurrence ), et les cédant de surcroît “en l’etat” (j’emploie volontairement le terme que l’on utilise d’ordinaire pour les meubles ou les automobiles, puisque s’agissant ici bel et bien d’un commerce des plus froid et intéressé de petits être vivants que l’on exploite comme s’ils étaient de vulgaires objets ☹️) c’est à dire ni identifiés ni vaccinés ni vermifugés ni RIEN, n’ayant même jamais vu le moindre vétérinaire . En résumé, une personne vénale irresponsable et égoïste, et qui semblait avoir trouvé le bon filon pour se faire quelques (petites) centaines d’euros tout en s’offrant au passage le privilège de pouvoir “gagatiser” durant une dizaine de semaines et à raison d’une ou deux fois par an..
    Perso j’avais à l’époque cru halluciner en entendant ça , moi qui à l’époque galérait à trouver des adoptants de “qualité” et de “bonne famille” pour les chatons de ma minette, et qui m’echinais à essayer d’expliquer aux gens qu’il était dans leur propre intérêt de s’avoir se montrer patients et d’attendre “au grand minimum” trois mois/trois mois et demi (voire si possible encore plus!) pour s’approprier leur petit compagnon, puisque se garantissant ainsi les meilleures chances d’avoir par la suite un minou ou une minette équilibré, bien dans sa peau, sans le moindre problème comportemental, et avec en bonus probablement une santé de fer durant sa vie entière!!
    Bref, tout ça pour dire qu’il semble apparemment qu’il n’y ait pas qu’une seule “tordue immonde, arriviste et égoïste” qui inflige ce genre de véritable maltraitance à sa chatte, puisqu’en voici ici un second exemple..
    (La solution serait peut être, à mon sens, que les gens qui envisagent d’adopter des chatons issus de portées ayant vues le jour chez des particuliers fassent preuve de la même exigence et de la même vigilance que je me suis par exemple moi-même imposé lorsqu’il a s’agit de placer les chatons que j’avais à donner, et qu’au moindre doute ils s’abstiennent non seulement d’adopter les chatons provenant de portées suspectes, mais’qu’en outre ils n’hésitent pas à émettre un signalement auprès de la Spa ou d’une association locale, “après s’être assuré du sérieux et de la diligence avec laquelle ladite association fonctionne” bien sûr . D’ailleurs, cela n’engage bien sûr que moi, mais perso je n’ai pas vraiment compris la “frilosité ” affichée par Lise lorsqu’il a été question de vous communiquer l’identité ainsi que les coordonnées de l’espèce de véritable “Thénardière” à laquelle elle avait apparemment à faire . S’il avait s’agit de moi, j’aime mieux vous dire que non seulement je vous aurais direct communiqué ces renseignements “en plus” d’entreprendre moi-même des démarches visant à inciter qui de droit à diligenter une enquête et à prendre des mesures à l’encontre de ladite énergumène, mais en prime je n’aurais pas hésité à “balancer” carrément son identité ici!!!! Sachant que nul n’ayant bien sûr à craindre la moindre poursuite pour propos diffamatoires dans la mesure ou ce qu’il dit est emprunt de vérité et qu’il a les moyens de prouver que ce qu’il dit est vrai.. ).

    En outre, (et pour “enfin ” conclure ☺️), je voulais venir appuyer les propos que vous développez dans l’article concernant l’âge d’adoption et de sevrage des chatons… (N’ayant pas trouvé comment déposer un commentaire sous l’article en question, je profite de l’occasion qui m’est ici offerte pour m’exprimer et apporter ma contribution à ce sujet).
    Personnellement, jusqu’à il y a 2 ans et demi, je n’avais jamais eu de chat, ni chez moi (même étant enfant), ni même dans la famille ou famille éloignée. Les maigres connaissances que j’avais et l’idée que je m’en faisais ne reposaient donc que sur des préjugés, sur les on-dits que j’avais pu entendre depuis mon enfance, ainsi que sur les contacts “très éloignés” que j’avais avec l’espèce au travers de mes amis propriétaires de félins. (Dont entre autres, bien sur les habituels “les chats sont arrivistes, opportunistes et indépendants, ils se contentent de suivre celui qui les nourrit, s’invitent partout, et bla et bla et bla, et encore moultes autres préjugés balancés comme ça, à la volée, sans plus d’explication, et surtout sans chercher à démêler le vrai du faut, ou à faire le distinguo entre véracité et exagération, ni chercher à comprendre la justification de certains de leurs traits de caractère ).
    Lorsque ma minette est tombé accidentellement enceinte (faute d’avoir su la faire stériliser à temps (comme une andouille ), et, même si ne la laissant bien sûr pas sortir, faute de n’avoir su refuser d’accueillir le mâle non castré d’un voisin chez moi, ainsi que sa sœur et son petit chaton mâle de seulement 3 mois à l’époque ☠️ (tout ce petit monde seulement “en garde” pour “à la base” seulement quelques mois d’hiver, et ce afin de rendre service audit voisin et avant tout et surtout à ces pauvres minous ), je pensais alors naïvement (bêtement ) que les chats devaient être comme les chiens, et que leur progéniture pouvaient sans doute être sevrée et adoptée aux alentours de l’âge de 2 mois/2 mois et demi.
    J’avais également entendu dire depuis toute petite (puisqu’étant alors enfant, j’avais posé la question à des adultes) que les animaux (de compagnie ou non, soit toutes espèces confondues, et chats et chiens en tête bien sur) n’avaient pas la moindre notion de leur filiation avec leurs petits, ni les petits avec leurs parents, et que de ce fait les chiens et les chats ne reconnaissaient pas leurs petits et n’exprimaient ni ne ressentaient la moindre attache particulière à leur égard à partir du moment où ils avaient été séparés, et donc après qu’ils aient été sevrés. En gros, l’on m’avait expliqué que non, la maman chienne ni la maman chatte ni leurs petits n’étaient “tristes” du fait qu’on leur enlève leurs bébés pour les placer à l’adoption chez des bipèdes… (Et que dire des “papas”, qui pour le coup étaient totalement absents du tableau!! ).
    Cependant, étant totalement ignorante et inexpérimentée en la matière, et n’étant heureusement (pour mes petits compagnons!) ni négligente ni irresponsable, immédiatement après la naissance des chatons j’ai néanmoins entrepris de me renseigner plus sérieusement à ce sujet… (Renseignements pris auprès d’éleveurs, de vétos et de comportementalistes animaliers, par téléphone et sur des blogs et sites internet, ou encore auprès d’associations comme la votre. Associations qui se sont d’ailleurs révélées plus ou moins sérieuses, puisque l’une d’elles m’ayant même littéralement dit qu’après les 8 semaines de délais légal il fallait les donner “au plus vite” et que “le plus tôt serait le mieux, et ajoutant “qu’aussi bien pour moi que pour la mère ou ses petits, plus tôt le lien serait brisé et plus vite ils seraient “casés” et mieux cela serait pour tout le monde!” . Cette dernière réponse m’ayant laissé un peu perplexe , j’y ai ensuite beaucoup repensé, et j’imagine qu’en fait cette réponse visait surtout à essayer de minimiser le risque que certains des chatons ne me restent éventuellement sur les bras et n’atterrissent peut être ensuite un jour dans la chatterie de ladite assoss ).
    C’est ainsi que j’ai donc appris que, même si la Loi autorisait effectivement à séparer les mamans chiens de leurs petits dès l’âge de 8 semaines (donnés plus tôt c’est pour le coup tout à fait illégal), il n’empêchait que, primo, la législation ne faisait absolument aucune nuance entre les différentes espèces, et qu’elle mettait donc canidés et félins dans le même panier, sans se soucier le moins du monde des spécificités de chacune des deux espèce, et secundo, que ce “délais minimum légal” ne correspondait en réalité qu’à l’âge plancher en dessous duquel le sevrage “alimentaire” s’avère normalement” (sauf accident ou soucis de lactation bien sur) inenvisageable (en théorie) sans créer un préjudice certain pour le petit animal en devenir!
    J’ai donc entendu des spécialistes m’expliquer et m’apprendre que si “techniquement” le sevrage “alimentaire” rendait l’adoption envisageable dès 8 semaines, il n’en demeurait pas moins que dans le processus de séparation de la maman de ses petits il n’y avait pas que le seul aspect alimentaire qui entrait en jeu, puisqu’il s’agissait de prendre également en compte un autre aspect qui joue lui aussi un rôle essentiel dans ce processus, à savoir le sevrage psycho-éducatif et émotionnel..
    Car, comme vous l’expliquiez si bien dans votre article, la maman chat ne joue pas seulement un rôle de “pompe à lait” ou de “mère nourricière”, puisqu’à l’instar de n’importe quelle maman du règne animale (humains compris ) elle tient un rôle éducatif envers ses petits, et leur enseigne une hygiène et des règles de vie, et leur permet d’acquérir également un équilibre psychique et émotionnel. Elle leur apprend entre autres effectivement la propreté (aller dans le bac à litière) et à faire leur toilette (par mimétisme), mais leur enseigne aussi par exemple les limites du jeu et à respecter l’individu qu’ils ont face à eux. (C’est ainsi qu’on pourrait par exemple considérer qu’un chat qui mord ou qui griffe trop fort à l’occasion de séances de jeu à vraisemblablement dû être séparé de sa maman trop prématurément). Bref, sans vouloir trop continuer à vous paraphraser, puisque vous expliquez bien tout cela dans votre article sur le sevrage, il apparaît qu’à l’usage les gens oublient trop souvent qu’un second sevrage, outre le sevrage strictement alimentaire, entre en ligne de compte dans le processus de séparation/adoption. Et que ce second sevrage est au moins aussi important que le premier, car si le premier garanti au chaton de devenir un adulte grand beau fort et en parfaite santé physique, le second sevrage, lui, lui garanti de devenir un chat adulte pleinement épanoui et équilibré et totalement disposé à mener une vie en parfaite harmonie avec les humains, et les éventuels autres chats et autres espèces avec lesquelles il évoluera.

    Et pour “enfin” conclure (pour de bon cette fois!! ), je voulais faire part de ma propre expérience, puisque, par le biais des excellents conseils que l’on m’avait prodigués l’année dernière, j’ai pu faire le nécessaire et m’occuper (je pense ☺️) comme il se doit de ma petite puce et de ses chatons, et que j’ai pu moi même constater de mes yeux certaines vérités que je voudrais venir ici appuyer…
    Il s’est avéré que j’ai bien sur expliqué à tous mes “candidats adoptants” que je refuserais catégoriquement de laisser les chatons partir avant un délais plancher de 12 à 14 semaines (soit pas avant l’âge de 3 mois/3mois et demi, ceci étant un minimum que l’on se doit de savoir imposer à mon sens, mais qui n’est certainement pas l’idéal!! Le soucis majeur étant qu’à un moment donné, les chances de parvenir à placer toute la portée vont bien sûr entrer en concurrence avec ce délais que l’on voudrait pouvoir repousser bien au delà des 3 mois, et c’est à nous de savoir si nous préférons privilégier le bien être de nos “petits poilus”, ou privilégier plutôt nos chances de pouvoir parvenir à placer tout ce petit monde sans qu’aucun ne risque de nous rester sur les bras ).
    À cette occasion, j’ai pu constater, en voyant les choses évoluer sous mes propres yeux, qu’au fil des semaines et des mois passés la maman apprenait effectivement différentes choses à ses petits, et je me suis aperçue, puisque tous sont finalement restés au delà des 16 semaines , qu’elle leur enseignait encore de nouvelle choses durant leur 3ème et 4ème mois de vie!! Ainsi, face à ce constat, je n’ai pu m’empêcher d’en déduire que j’étais assurément et définitivement dans le vrai en m’entêtant (à mes risques et périls biens sur! ) ainsi à refuser de les séparer avant que la mère ne les repousse d’elle même, puisque seul ce comportement donnerait le signal que leur éducation était achevée, et sachant que ceux qui auraient éventuellement été adoptés avant l’heure auraient de fait été lésés, puisqu’ils n’auraient bien sûr pas été présents pour recevoir les nouveaux enseignements que la maman prodiguait encore à ses chatons au cour du 3ème et du 4ème mois.. (Et je l’affirme!! Puisque n’ayant au départ le moindre à priori à ce sujet, il s’avère que je n’ai fait que juger en toute impartialité et uniquement sur la base de ce que je pouvais constater, et le fait est que je l’ai vu, de mes yeux VU ET CONSTATÉ , la mère apprenait bel et bien de nouvelles choses à ses petits durant par exemple les 14 et 15ème semaines (et même encore au delà!!), et s’agissant de choses ou de comportements qu’elle n’avait jamais cherché à leur enseigner avant!!! Et je me souviens qu’en ayant constaté cela à l’époque, que je m’étais immédiatement dit que les chatons qui auraient alors été absents “si je les avais laissé partir”, puisqu’éventuellement déjà placés chez leurs adoptants à cette période, n’auraient de fait jamais pu recevoir ces précieux enseignements! )
    Enfin, concernant maintenant l’attachement et la conscience de la filiation au delà de la période de sevrage, j’ai pu constater que tout ce que l’on m’avait dit étant petite (et que j’avais gobé comme une jeune nouille ) n’étaient vraiment que pures balivernes , assurément proférées dans le seul et unique but que des humains vraisemblablement peu emprunts d’humanité puissent s’arranger avec leur conscience et dormir sur leurs deux oreilles . Puisque, sachant que j’ai d’autres chats à la maison qui n’ont pas de lien avec la petite famille, j’ai pu constater que non seulement la mère et les chatons avaient parfaitement conscience de leur lien de filiation même encore à ce jour (soit 1 an et 3 mois après leur naissance), mais qu’en outre le papa aussi avait une totale conscience de ce lien, puisque léchouillant et câlinant sa progéniture encore et toujours à ce jour et quasiment autant que la maman, alors que s’agissant en l’occurrence d’un mâle de 4 ans habituellement de nature plutôt solitaire et de surcroît entier (non-castré jusqu’à il y a seulement deux mois ).. Bref, encore aujourd’hui, soit après pourtant plus d’une année entière, la maman et ses petits (devenus grands , voire pour certains devenus même plus grands que leur maman! ) se câlinent et se toilettent régulièrement entre eux, s’installent toujours côté à côté (voire parfois “enchevêtrés” les uns sur les autres , puisque certains utilisant souvent la fesse ou le dos du frangin ou de la maman comme oreillé ), ou dorment collés à leur papa, et même encore (plus rarement mais parfois) viennent encore réclamer des tétées à leur maman (appelées à ce stade “tétées câlins” me semble t-il, d’après ce que j’ai pu en lire, puisque la mère n’ayant bien sûr plus de lait depuis belle lurette), et sachant que ni les uns ni les autres n’ont ces comportements avec aucun des deux autres chats de la maison!!!! Alors bon, je veux bien entendre tous les ragots et/ou propos de gens se croyant bien-pensants, mais si ce n’est pas ici la démonstration par A+B qu’ils ont tous parfaitement conscience de leur lien “parents-enfants”, perso je n’sais pas ce que c’est, mais ça y ressemble pourtant furieusement!!
    Voili voilou, c’est tout ce dont je peux attester concernant ma mince expérience personnelle et portant sur une seule et unique (première et certainement dernière) portée née chez moi .
    Après, bien sur, chacun fait ce qu’il veut et prend les décisions qui lui semblent appropriées avec ses chatons et leur mère, mais tout ceci étant avéré et constaté par mes “petits n’yeux curieux ” qui les voyait grandir et évoluer juste sous mon nez et à longueur de journées , c’est un choix qu’il faut je pense savoir prendre “au moins” en parfaite connaissance de cause .
    (Et à mon sens, cela n’engageant bien sûr que moi et moi seule ☺️, mais les gens qui s’amusent à placer des chatons dès l’âge de 8 ou 10 semaines sont sans doute les mêmes qui par exemple ne verraient pas le moindre problème à laisser un enfant de 4 ou 6 ans se rendre tout seul à l’école, ou qui au même âge l’enverraient leur acheter un paquet d’clopes au tabac du coin… ).

    Sur ce, je vous remercie encore infiniment pour tous les conseils prodigués ici.
    Cordialement.
    Alexandra.

    • c’est la raison pour laquelle je ne sépare JAMAIS les mères de leurs petits … toutes les chattes récupérées avec des chatons ont tété leur mère plus d’un an et demi … et ils sont restés TOUTE LEUR VIE, une famille !!!!

      • C’est vraiment super, et d’autant plus super de pouvoir le faire!! 😉 (Le vouloir est une chose, mais le mettre à exécution en est une autre..é_è)
        Idéalement, ça devrait toujours se passer comme ça^_^ J’ai d’ailleurs remarqué, en regardant leur page facebook que je zieute régulièrement depuis 2/3ans, que l’association féline locale avait de plus en plus tendance à proposer leurs “adorables-adoptables” (^^) par familles voire au minimum par paires. Peut être le signe d’une prise de conscience générale?!
        Perso j’ai d’ailleurs encore eu une belle (mais triste aussi) démonstration de cette histoire d’attachement “filiatif” (sais même pas si ça s’dit!^^) pas plus tard que vendredi…
        J’héberge en tout 9 chats chez moi (sans n’avoir vraiment jamais voulu en adopter aucun en fait^^, mais maintenant qu’ils sont là c’est ainsi!!^_^).
        Trois premiers ont été abandonnés chez moi par un ancien voisin (me les avait laissés en garde et jamais revenu les chercher-_-), il s’agit d’un frère et d’une sœur, et de l’un des petits que la femelle avait eu (qui était un chaton de 3 mois à l’époque). Soit par conséquent le frère, la sœur, et le fiston de la femelle et neveu du mâle!^^
        Un mois plus tard, les gamins du coin (sachant que j’avais des chats chez moi^_^) m’amènent un soir une petite écaille de tortue de 3/4 semaines trouvées égarées sur le bord d’une route (trempée gueunée, frigorifiée, terrorisée), bref, je n’ai pas pu m’empêcher de la recueillir en me disant que la “petite famille” des 3 premiers pourrait constituer une parfaite famille d’adoption pour cette petite orpheline (me disant que la femelle et jeune maman, allaitant d’ailleurs encore son petit à cette époque, pourrait “peut être” devenir une maman d’adoption, et le petit d’alors seulement 3 mois, et n’ayant après tout que 2 mois d’écart avec la petite orpheline, pourrait devenir pour elle un parfait grand frère!). J’ai néanmoins bien sûr cherché, toqué dans le voisinage, collé des affiches, arpenté la campagne environnante à la recherche d’une éventuelle portée sauvage et de sa véritable famille, jamais je n’ai su d’où était venue cette petite écaille de tortue, et je l’ai par conséquent gardée depuis!! Elle va donc maintenant avoir 3 ans d’ici un mois! …enfin, disons plutôt que, compte tenu du contexte actuel, “j’espère VRAIMENT, qu’elle fêtera ses 3 ans dans deux mosi.. ;-(
        Cette petite minette est donc celle que j’évoquais dans mon précédent commentaire comme m’ayant donné une portée “accidentelle” il y a un an et trois mois (je passé outre les détails de sa non-sterilisation, ce serait trop compliqué et trop long!!!!-_-) Sont donc nés chez moi il y a un an 4 adorables chatons (3 petits mâles et une femelle).
        Malheureusement, comme apothéose de la guigne qui le poursuit depuis début 2018-_-, il s’avère que depuis environ une semaine…le Coryza s’est invité chez moi.. ;-(
        Premiers éternuements de mon “patient zéro” le 1er juillet exactement, visite veto le 4 (comme une andouille j’ai mis 48hr avant de capter de quoi il pouvait s’agir-_- et le véto ne m’a casé que 30 heures après mon appel), puis, malgré les mises en quarantaines et la “gymnastique de désinfection quotidienne” à la javel et au spray et gel anti-bactérien que je me suis imposé (je suis si peu expérimentée en matière de chats, et encore plus de Coryza, que j’ignore encore si je fais bien ou si je brasse du vent?!!), malgré les antibio en traitement pour les “déclarés” et à titre préventif pour les “jusqu’ici préservés”, la semaine passée a été une véritable hécatombe, et la dernière préservée (la femelle/maman du voisin) vient de se mettre à tousser depuis hier matin..é_è (Bizarrement en revanche, son fils, soit mon “patient zéro” a éternué durant 2/3 jours,puis plus rien du tout, aucun autre symptômes depuis et encore à ce jour!!..??o_Ô)
        Bref bref bref…
        Ma petite maman écaille de tortue (et maman cette fois du “gang des 4^^”) est la plus atteinte… Éternuant lundi, toussant mardi, traité par injections mercredi puis par cachet jeudi et vendredi, j’ai dû la conduire vendredi soir chez le vétérinaire, voyant bien (toute profane que je suis) qu’elle commençait à être en détresse respiratoire et qu’elle s’enfonçait doucement mais sûrement.. ;-( Bref bref bref… (La tiote bonne femme ne va vraiment pas bien depuis, suis allé la voir ce soir et elle n’a fait ENCORE que s’enfoncer durant le weekend malgré antibio par perf etc… elle est prise et ne peut même plus être gavée à la seringue sans recracher et s’étouffer dans ses glaires..é_è)
        Ceci pour en arriver au fait que,néanmoins, lorsque je suis rentré vendredi à 20hr de l’avoir accompagnée à la clinique, sa fille de un an (avec qui elle est forcément très proche puisque s’agissant de sa “fifille unique”^_^) à immédiatement remarqué que sa mère était partie avec moi…mais pas rentrée!! La petite de un an est venue direct mettre son nez à la porte de la niche de transport, et m’a lancé un regard dépité d’un air de dire “bah! qu’est-ce que t’as fait d’ma mère??!!!”^^ Le “gang des 3 frères”, lui, n’a encore rien remarqué (je pense!) du fait qu’ils sont à l’étage en “quarantaine”, n’ayant eux déclaré leurs premiers éternuements que seulement samedi.. 😉
        Bref, je suis dévastée à l’idée de ne serait-ce qu’imaginer que la petite mère pourrait “peut être” ne jamais rentrer, même pas pour moi (enfin si bien sur-_-) mais SURTOUT pour ses 4 petits qui du coup se retrouveraient orphelins de maman.. ;-(
        (La véto l’a bourré d’antibio et ne cesse de m’répéter qu’elle ne reagit pas au traitement, qu’elle ne capte pas pourquoi… Me l’a testé négative sida leucose.. pas d’insuffisance rénale… Perso comprend pas pourquoi seulement des antibio alors qu’elle me parle surtout de virus… Bref, d’où ma propension à arpenter le blog depuis la fin du week-end 😉 …et à poster sous des sujets parfois plus “légers”, histoire de m’aérer un peu la tête et de n’pas totalement peter un câble, avec mes 3heures de sommeil par nuit et pas le moindre vrai repas depuis mercredi..^^)

          • Autant pour moi!!^_^ J’comprend tout à fait en voyant maintenant la taille du pavé en question!!!!o_Ô
            Mon précédent com ne contenait aucune véritable question, mais, ma situation ayant évoluée entre temps, j’en aurais en revanche une ou deux à vous soumettre maintenant.. 😉

            Je vois que vous recommandez de mettre les chatons sous Doxyval à titre préventif…
            – Cela s’adresse à des chatons à partir de quel âge ??

            La véto m’a dit que cet antibio bloquait le développement des chatons/foetus in-utéro, et de ce fait j’imagine qu’il en va sans doute de même pour des petits bouts en pleine croissance..?? D’où ma seconde question…
            – Dans l’hypothèse où ce traitement aurait bien cet effet secondaire, s’agit-il d’un choix délibéré, étant établi qu’il vaut bien sûr toujours mieux avoir des chatons avec un développement “peut être” altéré, plutôt que des chatons tout simplement morts??é_è

            Et “si seulement vous avez le temps et/où besoin de plus amples info”, je vous met quelques précisions ci-après.. 😉
            Mes questions decoulant du fait que j’ai (entre autres) 2 petits frangins rouquins nés le lundi 18 juin dernier (âgés donc de 4 semaines lundi prochain), mais que début juillet cette saloperie de Coryza s’est invité chez moi..è_é
            De ce fait, et en attendant la consultation véto programmée le 4, la maman et ses 2 petits ont donc bien sur été placés en “quarantaine”…
            Apparemment trop tard, puisque le mardi 3 au matin la petite mère se mettait à éternuer (grosses crises d´une dizaine d’éternuements à suivre à chaque fois), ainsi qu’à baver “légèrement” et à beaucoup dormir, avait une température de 39.6 ainsi que la larme à l’œil gauche dès le lendemain (larme translucide uniquement, jamais eu le moindre signe de “coloration” ni d’infection jusqu’à aujourd’hui), et sans ne jamais perdre l’appétit ni cesser de correctement s’hydrater, ni n’avoir jamais de véritable gêne respiratoire.

            Visite véto le mercredi 4 juillet…

            Pour la maman > 2 piqûres (antibio + anti-inflammatoire), + mise sous Clavaseptin à compter du lendemain (1cpm matin et soir sur 5 jours, soit 6 jours au total avec la piqure du mercredi), + collyre Maxidrol matin et soir durant une semaine.
            Ce traitement antibio ayant donc pris fin mercredi dernier (11/07), et se terminant ce vendredi soir pour le collyre.
            La petite maman éternue certes de moins en moins (plus jamais de “crises”, mais seulement un ou deux éternuements à chaque fois), n’a plus jamais bavé ni eu de fièvre, dort encore pas mal l’après-midi mais est parfaitement alerte le reste du temps (comportement habituel), mais continue néanmoins à éternuer environ 4 à 5 fois par 24 heures et son œil gauche à “larmoyer”.

            Pour les 2 chatons > Le véto ne les a même pas auscultés, pas même sortis de la niche de transport (des chatons invisibles!!-_-), et, suite à mes questions tendant à essayer de savoir comment préserver ces petits êtres fragiles, me répondait tout d’abord que le mal était fait et qu’ils l’avaient sûrement déjà attrapés, puis 2 minutes plus tard me disait : “ah bah de toutes façons si ce n’est pas fait ils vont l’attraper c’est obligé, c’est sur!!!”.. 🙁
            (Nous étions donc le mercredi 4!)
            Les 2 petiots ne présentent aujourd’hui (vendredi 13 juillet) toujours aucun symptôme, enfin disons plutôt “pour l’instant et à priori”, outre le fait que j’ai remarqué depuis environ une huitaine que, si le cadet était toujours aussi rondouillard, l’aîné lui en revanche semble à présent se démarquer de son frère, en ce qu’il est désormais “un peu plus fin que son frangin” (attention, pas maigrichon du tout du tout, seulement plus fin “par rapport à son frère”!). En outre, cela fait maintenant 2 jours que je lui retire une “minuscule” (taille tête d’épingle) petite crotte marron/noire à l’œil droit (étant installés sur un plaid de couleur marron, possible que ce soit moi qui psychote?!!…ou pas!é_è)

            Comme cette inertie et cette espèce d’indifférence à l’égard des 2 petits m’exaspère au plus haut point, j’ai ENCORE demandé aux vétos ce soir (sont 2 dans la clinique, et s’occupent d’une autre de mes minettes, qui elle était hospitalisée depuis vendredi dernier et que je viens d’aller récupérer ce soir pour “cause de 14 juillet”-_-), et l’un me répond que rien à faire avant le vaccin des 8 semaines “minimum”, et l’autre me dit (d’un air vraiment peu convaincu) qu’à la limite je peux leur appliquer du collyre Maxidrol et “peut être” voir à “éventuellement” les mettre sous Clavaseptin la semaine prochaine (et pourquoi pas de suite, voire même la semaine dernière??!!!è_é), maisil est catégorique concernant le Doxyval et le fait qu’il bloquerait leur développement..é_è (Et comme Doxyval uniquement sur ordonnance-véto..^_^)
            Bilan, suis complètement paumée, et surtout fatiguée lassée saoulée de rester les bras croisés à les regarder et à les observer chaque jour en guettant et scrutant le moindre signe d’une éventuelle contamination sans que pour autant rien n’apparaisse, et en espérant surtout qu’ils grandissent vite et qu’ils soient saufs.. ;-(
            (Je vais néanmoins déjà acheter dès demain une petite “balance de cuisine^^”, afin de pouvoir enfin les peser et établir ainsi leurs courbes de poids, histoire de surveiller cette histoire de différence d’un peu plus près.. 😉 Et à côté de ça, je vais essayer également de mettre tous mes malades sous Lysine dès la semaine prochaine, puisque d’après les sons de cloches il y a de bons résultats..??).
            Encore merci de nous faire partager toutes vos connaissances, et bon week-end.
            Alexandra.

  • Exactement Tiphaine si c’était encore un chaton de race OK pour la vente. Je vais aux alentours me renseigner sur cette personne. La SPA du 57 est très bien par contre le Vétérinaire qui s’occupe des animaux bof! l’association doit payer les soins au prix maximum. Je leur ramène avant l’hiver des couvertures, couettes, pâtés pour nos loulous. Je vais voir ailleurs pour adopter un chaton j’ai déjà regardé dans le journal local il n’y en a pas comme pratiquement beaucoup de personnes les castres et stérilises ce qui est une bonne chose d’ailleurs. En plus j’ai une voisine de ma rue qui déteste les chats je lui ai dit l’autre jour que j’allais adopter un chaton elle m’a répondu qu’elle en avait marre que tous les chats du quartier viennent faire leur besoin chez elle et qu’elle va en éliminer maintenant je ne sais pas si elle l’a dit sérieusement où pas.
    Vous tiendra au courant. Je voudrais vous faire un don comment faire je précise que je ne règle que par paypal ou chèque. Merci de la réponse Tiphaine.
    Lise

  • Elle voulait me la donner à l’âge de deux mois. Mais j’ai refusé. Par contre je ne donne pas ses coordonnées
    je vais m’en occuper moi même et en parler à la SPA. Donc pour cette année “printemps” pas de chats, j’attendrai au printemps prochain. Merci Thiphaine.
    lise

    • Non, elle ne voulait pas vous la donner à 2 mois, mais maintenant ! donc encore pire. Et elle ne veut pas vous la donner mais la vendre. Cette femme doit arrêter de faire reproduire sa chatte pour vendre les chatons. il faut qu’elle stérilise sa minette. Donc, vous pouvez très bien lui expliquer que ce qu’elle fait est aujourd’hui est illégal, la menacer de la dénoncer si elle n’attend pas pour placer les petits qu’ils soient sevrés, et qu’elle stérilise en échange sa chatte. Ce sera plus efficace si elle n’est pas complètement idiote.
      j’espère que la SPA de votre coin fait elle-même du travail sérieux ! Il y a des tas d’associations qui font à ce sujet un vrai travail de merde, donc il faut se méfier. Pourquoi pas de chat cette année alors que vous vous apprêtiez à en adopter ? il y en a plein à sauver !

  • Merci beaucoup Tiphaine. Ce n’est pas une éleveuse. Elle m’a téléphoné ce matin pour me demander quand je viens chercher la petite chatte de 1 mois 1/2. Je n’ai pas très bien compris votre réponse “obligez la à stériliser la mère contre l’adoption du petit pas avant 3 mois” ? En plus je dois moi même la vacciner etc… et me demande à payer le chaton mais je n’ai pas encore demander le prix.
    lise

    • et bien ce qu’elle fait est illégal. Elle fait du fric sur sa chatte et ose vendre des chatons non sevrés. Merci de m’adresser ses coordonnées via l’association.
      Donc pas d’achat chez cette horrible femme.

  • Bonjour Tiphaine,
    J’ai lu l’article concernant les chatons. La propriétaire du chaton voudrait me le donner à l’âge de 2 mois est-ce possible ? Car sur votre site j’ai lu au moins 5 mois et si la propriétaire ne veut pas le garder aussi longtemps avec sa maman que faire ne pas l’ adopter ? Merci pour la réponse.
    Chamicalement,
    lise

    • La propriétaire doit comprendre que sa chatte doit sevrer ses petits, et que le sevrage c’est à 3 mois. Si c’est une éleveuse elle doit le savoir, si ce n’est pas le cas, j’espère qu’elle ne le vend pas, c’est aujourd’hui interdit. Obligez la à stériliser la mère contre l’adoption du petit pas avant 3 mois. Elle fera pleurer la mère et le petit… le mieux est d’attendre que la mère s’éloigne, ce qui arrive vers 4/5 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.